rail-histoire-850px.jpg

SUR LES RAILS DE

L'HISTOIRE

Rails & histoire, l'Association pour l'histoire des chemins de fer vous propose de plonger dans l'histoire des chemins de fer au travers de nombreux domaines (législatifs, techniques, commerciaux etc...).Ces thèmes et dossiers seront amenés à évoluer au fil du temps : regroupements ou nouvelles déclinaisons pour les premiers, enrichissements pour les seconds.

Les nouvelles du Centre des archives historiques de la SNCF

Au service de la mémoire ferroviaire, le Centre des archives historiques (CAH), créé en 1995 dans les emprises des ateliers du Mans, a pour missions principales la collecte et le classement des archives historiques de l’ensemble de la SNCF, lesquelles ont le statut d’archives publiques ; leur communication au public dans le respect des textes législatifs et réglementaires en vigueur ; l’élaboration d’instruments de recherche ; enfin, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine de l’entreprise.


D’une capacité de 42,5 km linéaires, le CAH met actuellement à la disposition du public près de 35 km de documents patrimoniaux issus tant des anciennes compagnies de chemins de fer que de la SNCF, soit 210 000 boîtes d’archives, 200 000 plans (matériel roulant et remorqué pour l’essentiel) et un riche fonds iconographique composé d’affiches, de cartes postales, de plaques de verre et d’albums photographiques. S’y greffe un fonds de 45 000 ouvrages imprimés et revues qui courent des débuts du chemin de fer jusqu’aux années 1980.

L’équipe du CAH, composée de 15 personnes, est à la disposition de tous, professionnels et amateurs éclairés, chercheurs patentés (historiens, sociologues, généalogistes) et étudiants.

Les derniers versements


Le CAH réceptionne chaque année environ 4 km linéaires d’archives diverses. C’est le résultat d’une politique active de collecte menée par le Service des archives et de la documentation, notamment par les archivistes du pôle Expertise, mais aussi du contexte de restructuration dans l’entreprise, source de déménagements, et de l’évolution des missions du CAH appelé à soulager le Centre d’archives intermédiaires de Villeneuve en quête d’espaces de stockage et à accueillir les archives des délégations territoriales immobilières. Depuis le début de l’année 2011, le CAH s’est ainsi enrichi de plusieurs versements :

- archives historiques de SNCF-Participations (filiales) ;

- objets et archives en provenance de la Compagnie des Wagons-Lits ;

- archives des délégations territoriales immobilières (DTI-Région Parisienne, DTI-Région Sud-Ouest) ;

- archives de la direction régionale Franche-Comté - Bourgogne (partie des archives de la région de Dijon inventoriées dans les années 1990) ;

- objets et archives de l’ex Service de psychologie SNCF rétrocédés par le Conservatoire national des arts et métiers ;

- plans de wagons versés par le Technicentre de Tergnier ;

- archives remises par la direction régionale de Paris-Nord (archives de direction des Grands Réseaux, dossiers sur l’accident de Vitry-le-François) ;

- plans de gares du PLM donnés par un fils de cheminot.


Un nouveau Guide des sources pour la période 1938-1945


Dans le cadre des initiatives engagées par la SNCF visant à mieux connaître son rôle durant la Deuxième Guerre mondiale, le CAH a élaboré un Guide des sources portant sur la période 1939-1945.


Découpé en dix-huit notices (onze sur les organes constitutifs de l’entreprise ; cinq sur les Régions SNCF de l’époque ; deux consacrées aux textes réglementaires et au fonds documentaire), ce guide dresse un historique de chaque entité, liste les versements d’archives concernés et détaille leur contenu.


Par ailleurs, le CAH tient à la disposition des chercheurs l’état sommaire des versements en

question qui, réalisé en 2002, a été entièrement refondu pour l’occasion. Précisons que l’entreprise applique la législation en vigueur sur les archives publiques avec des possibilités de dérogations, prévues par la loi, pour les quelques dossiers non librement communicables.


Numérisation des affiches


Conservées par le CAH, près de 8 000 affiches patrimoniales (historiques), éditées tant par les grands réseaux que par la SNCF, font actuellement l’objet d’une numérisation sous trois formats pour une utilisation adaptée aux outils informatiques. Environ 1 500 ont été traitées à ce jour. Elles constitueront une banque d’images d’une valeur artistique et patrimoniale certaine, réservée pour l’instant aux agents SNCF qui pourront les visualiser sur Intranet grâce à une recherche par mots-clés.


Maïs et Cap’Doc vous guident dans vos recherches


Le CAH dispose depuis le début de l’année de deux outils de recherche particulièrement performants, l’un dédié aux archives (Maïs, pour « maîtrise de l’archivage et de l’information stratégique »), l’autre aux ouvrages imprimés (Cap’Doc). Bien qu’il permettent de répondre aussi complètement et précisément possible à toutes les interrogations des chercheurs, le premier reste avant tout un instrument de travail interne, accessible aux seuls agents habilités. À l’inverse, le second est ouvert à tous les cheminots disposant d’un accès à l’intranet SNCF. Via l’adresse http://capdoc.juridique.sncf. fr/gediweb, ils peuvent effectuer une recherche croisée dans les fonds des bibliothèques historique (CAH Le Mans) et contemporaine (Centre de documentation SNCF Paris) de la SNCF, ainsi que dans ceux de l’ancienne bibliothèque de La Vie du rail (CAH Le Mans).

1- CAH SNCF, 2, avenue de Bretagne, 72 100 Le Mans. PORTAIL DES ARCHIVES


Du lundi au vendredi, de 8 h 15 à 12 h et de 13 h à 16 h 30 (sur rendez-vous).


Tél. 02 4321 7465 - Fax : 02 4321 7486


Mèl : archiveshistoriques.sncf@sncf.fr


Archiviste responsable du centre : Laurence Bour.

29 vues0 commentaire