rail-histoire-850px.jpg

SUR LES RAILS DE

L'HISTOIRE

Rails & histoire, l'Association pour l'histoire des chemins de fer vous propose de plonger dans l'histoire des chemins de fer au travers de nombreux domaines (législatifs, techniques, commerciaux etc...).Ces thèmes et dossiers seront amenés à évoluer au fil du temps : regroupements ou nouvelles déclinaisons pour les premiers, enrichissements pour les seconds.

L’annonce des départs par ordre alphabétique des gares

Lors de l’inauguration de la nouvelle gare de Paris- Saint-Lazare, le 21 mars dernier, Sophie Boissard, directrice générale de Gares & Connexions, soulignait la « petite révolution » apportée par les nouveaux écrans d’information qui affichent désormais les horaires des trains de banlieue, non plus par direction, mais par ordre alphabétique des gares desservies avec, pour chacune, indication des horaires des deux prochains trains au départ, de la durée du trajet et du numéro de voie : une démarche sans doute quelque peu déstabilisante pour les habitués, mais ô combien salvatrice pour le voyageur occasionnel. Ce nouveau concept, momentanément expérimenté en mai 2009, a été matérialisé sous la forme de deux bornes rotatives qui ne sont pas sans rappeler nos célèbres colonnes Morris. Mises en service le 10 novembre 2010, toujours en gare de Saint-Lazare, celles-ci donnent des informations sur 90 gares, soit trois fois plus qu’un écran standard, et ont pour autre avantage leur faible consommation en énergie.


Rappelons ici quelques-unes des améliorations apportées ces dernières décennies aux panneaux d’information. Si, à l’origine, de simples annonces verbales avaient suffi, compte tenu du nombre relativement faible des trains en partance et de la rétention des voyageurs dans les salles d’attente jusqu’au départ (du moins jusqu’en 1885), l’inscription à la craie sur tableaux noirs et « plaques indicatrices » changées à la main dominaient à la fin du XIXe siècle. Il faut attendre les années 1920 pour que soient entrepris dans les gares parisiennes, pour les services de banlieue principalement, les premiers essais de « tableaux lumineux » à commande automatique, associés plus tard à un dispositif sonore. Les deux grandes premières révolutions restent toutefois le « télépancartage », dispositif à palettes introduit en 1967 dans les gares de Saint-Lazare et de Rouen, et le « téléaffichage », application des techniques de la télévision industrielle expérimentée en 1974 en gare d’Austerlitz à l’arrivée des trains de grandes lignes.

La borne implantée à titre expérimental en mai 2009.

Les nouveaux écrans lors de l’inauguration de la nouvelle gare Saint-Lazare le 21 mars 2012.

Enfin, nous n’omettrons pas de signaler la possibilité donnée en décembre 2006, en se connectant au site www.gares-en-mouvement.com, de consulter à distance sur un ordinateur les panneaux départs et arrivées de près de 200 gares (avec, pour chaque train, mention de l’horaire, y compris les éventuels retards et annulations, et du quai), possibilité étendue dès 2007 à certains téléphones mobiles et, depuis 2011, aux tablettes numériques (mêmes informations mais étendues à 600 gares Grandes Lignes et Transilien).

10 vues0 commentaire